Menu Fermer

Films américains du Nouvel Hollywood réalisés avant 1970

Les films du dérèglement

Par "films du dérèglement", on identifie certaines productions cinématographiques des années 60 qui portent en elles un vrai regard critique précurseur des grandes transformations narratives et esthétiques à venir.

Certains films de la première moitié de la décennie annoncent une amertume ("L'enfer est pour les héros"), un dégoût ("La poursuite impitoyable"), une tristesse liés à des désillusions grandissantes, qui allaient se généraliser après les meurtres, les guerres civiles et les conflits armés à venir.

D'autres productions de la seconde partie de la décennie appliquent pleinement les codes du Nouvel Hollywood.

Toutes ces œuvres, à différents degrés, portent en elle une volonté de rejeter les représentations cinématographiques hollywoodiennes antérieures.

"L'enfer est pour les héros", Don Siegel, 1962
"La poursuite impitoyable", Arthur Penn, 1966
"Bonnie and Clyde", Arthur Penn, 1967
"Le point de non-retour", John Boorman, 1967
"Rosemary's Baby", Roman Polanski, 1968
"La nuit des morts-vivants", George A. Romero, 1968
"Easy Rider", Dennis Hopper, 1969
"La horde sauvage", Sam Peckinpah, 1969
"Macadam cowboy", John Schlesinger, 1969