Menu Fermer

"Le Cardinal"

« We've never had a priest working with the Mafia before. »

Le Cardinal - affiche

titre original "The Cardinal"
année de production 1963
réalisation Otto Preminger
scénario Robert Dozier, d'après le roman "The Cardinal" de Henry Morton Robinson (1950)
photographie Leon Shamroy
musique Jerome Moross
production Otto Preminger
interprétation Tom Tryon, John Huston, Romy Schneider, Burgess Meredith, Ossie Davis

Critique extraite de 50 ans de cinéma américain de Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon

Otto Preminger à nouveau aux prises avec un grand sujet (religion et nazisme). Distribution étrange, qui lance un inconnu (Tom Tryon) et utilise des noms célèbres (John Huston, Dorothy Gish, Burgess Meredith, Romy Schneider).

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Après avoir exploré des institutions comme l'armée, la justice et le monde politique, il était logique que Preminger s'intéresse à l'Église. Le roman de Morton Robinson lui fournit un excellent matériau de base pour ce film ambitieux qui se déroule de 1917 à 1939 aux USA, en Italie et en Autriche. Comme beaucoup d'autres œuvres de son auteur, "Le Cardinal" décrit un cheminement spirituel, ici celui de Stephen qui, de petit prêtre à cardinal, franchit tous les échelons de la hiérarchie, non sans douter, non sans se tromper, non sans se remettre en question. Ce n'est qu'au bout d'un chemin erratique qu'il se retrouvera en accord avec lui-même : homme d'Église certes, mais pas déconnecté du monde, il ne cessera de prôner la tolérance et de lutter contre l'obscurantisme, y compris au sein de l'Église même. La fresque a du souffle et Tom Tryon apporte une mâle présence à son personnage.

Le générique du "Cardinal" conçu par Saul Bass

Le Cardinal - générique