Menu Fermer

"Le Chevalier des sables"

Le chevalier des sables - affiche

titre original "The Sandpiper"
année de production 1965
réalisation Vincente Minnelli
scénario Dalton Trumbo et Michael Wilson, d'après une histoire de Martin Ransohoff
photographie Milton R. Krasner
musique Johnny Mandel
production Martin Ransohoff
interprétation Elizabeth Taylor, Richard Burton, Eva Marie Saint, Charles Bronson, Robert Webber, Peter O'Toole (voix, non crédité)
   
récompense Oscar de la meilleure chanson originale ("The Shadow of Your Smile")

Le titre du film

Un sandpiper est un oiseau, plus précisément un bécasseau, une espèce de la famille des échassiers. Dans la version française, il est appelé "chevalier des sables", les chevaliers étant également des échassiers, mais que la nomenclature aviaire en langue française distingue des bécasseaux.

La critique de Sébastien Miguel pour Plans Américains

Le refus de l'hypocrisie sociale, le rejet des valeurs imposées et la soif de liberté : tous les thèmes chers à l'auteur de "Johnny s'en va-t-en guerre" et de "Seuls sont les indomptés" se retrouvent dans cette œuvre romanesque.

Malgré quelques hippies approximatifs (dont un Charles Bronson qui apporte tout de même une certaine tristesse à son beatnik vieillissant), le film est d'une perfection de tous les instants.

La mise en scène de Minnelli reste ample, lyrique et d'une perpétuelle beauté, le film revenant vers une douceur et une simplicité proche de son très secret The et Sympathie.

La photographie de Milton Krasner capte, dans une avalanche de tableaux somptueux, la splendide région californienne de Big Sur.

Eva Marie Saint (diurne) et Robert Webber (parfaitement immonde) sont remarquables. Burton, d'une retenue majestueuse, est magistral en homme de foi tourmenté (voir Les tourments du prieur). Cheveux au vent, éprise de vie, de création et de liberté, Elizabeth Taylor reste la plus belle des icônes cinématographiques de Dalton Trumbo.

Film magnifique et injustement oublié.

Scénario à quatre mains autrefois blacklistées

Le scénario du "Chevalier des sables" est l'œuvre de deux victimes du maccarthysme, Dalton Trumbo et Michael Wilson, inscrits sur la liste noire de Hollywood, qui ne purent travailler dans les années 50 que sous couvert d'un prête-nom. Durant ces années noires, ils collaborèrent d'ailleurs ensemble à plusieurs reprises.

Liz Taylor & Rich

"Le Chevalier des sables" est le troisième des onze films au total qui réunirent le couple d'acteurs Elizabeth Taylor-Richard Burton, après "Cléopâtre" (1963) et avant "Qui a peur de Virginia Woolf ?" (1966) et "La Mégère apprivoisée" (1967) notamment.

Le chevalier des sables - photo de presse
Elizabeth Taylor et Richard Burton (photo de presse)