Menu Fermer

Roger Soubie et le cinéma américain

L'affichiste Roger Soubie (1898-1984) fut actif en France du milieu des années 20 au milieu des années 60. Il est l'auteur de près de 2 000 affiches.

Redécouvert au début des années 80 (et stupéfait qu'on s'intéressa à lui), Soubie ne savait pas combien d'affiches il avait réalisées. Il ne transmit à la Cinémathèque de Toulouse que deux uniques croquis qu'il avait conservés. Il avait détruit ou perdu tous ses travaux antérieurs.

L'artiste avait une passion pour les actrices Dorothy Lamour et Elisabeth Taylor qu'il transcenda.

Surnommé 'L'Americain' dans la profession, il était régulièrement mandaté par les grands studios hollywoodiens pour sa capacité à rendre à la perfection les traits des grandes stars (il couvrit, par exemple, les plus grands films de Clark Gable). Contraint parfois à des cadences infernales, il lui arrivait de fabrique plus que de créer, ce qui explique (peut-être) certains ratages spectaculaires comme "Le Village des damnés" ou "Passion sous les tropiques".

Contrairement aux autres affichistes, il illustrait très souvent plusieurs scènes dans une même création. Il excellait dans la représentation graphique des chevaux qui le fascinait. Pour preuve (bien qu'inhabituelle dans sa composition), "Quatre étranges cavaliers", ou l'impressionnante affiche des "4 Cavaliers de l'Apocalypse" de Vincente Minelli.

Il fut décoré de l'ordre de Chevalier des arts et des lettres en 1983.

Il est notamment célèbre pour les affiches des films suivants : "La Femme et le Pantin" de Joseph von Sternberg, "Autant en emporte le vent" et "Docteur Jekyll and M. Hyde" de Victor Fleming, "Les Trois Lanciers du Bengale" et "Le Carrefour de la mort" de Henry Hathaway, "La Corde" d'Alfred Hitchcock, "Quand la ville dort" de John Huston, "Boulevard du crépuscule" de Billy Wilder, "Un Américain à Paris" de Vincente Minnelli, "La Guerre des mondes" de Byron Haskin, "Jules César" de Joseph Mankiewicz, "Planète interdite" de Fred McLeod Wilcox, "Les Dix Commandements" de Cecil B. de Mille, "Ben-Hur" de William Wyler et "Le Chien des Baskerville" de Terence Fisher.

Il est également connu pour les affiches françaises des films américains des années 60 suivants :

Roger Soubie
Affiche française de "La Machine à explorer le temps" de George Pal (1960)
Affiche française de "Alamo" de John Wayne (1960)
Roger Soubie
Affiche française de "Misfits - Les Désaxés" de John Huston (1961)
Affiche française de "Coups de feu dans la sierra" de Sam Peckinpah (1962)
Affiche française des "Révoltés du Bounty" de Lewis Milestone (1962)
Affiche française de "Lolita" de Stanley Kubrick (1962)
Affiche française du "Plus sauvage d'entre tous" de Martin Ritt (1963)