Menu Fermer

Noir et blanc dans le cinéma américain des années 70-2010

Le noir et blanc chez Woody Allen

"Manhattan"
"Broadway Danny Rose"
"Stardust memories"
"Zelig" (quelques scènes en couleur)
"Ombres et brouillard"
"Celebrity"

Le noir et blanc chez Peter Bogdanovich

"La dernière séance"
"La barbe à papa"

Le noir et blanc chez David Lynch

"Eraserhead"
"Elephant man"

Le noir et blanc chez Francis Ford Coppola

"Rusty James"
Une touche de couleur : les poissons dans l'aquarium que regarde Mickey Rourke
"Tetro"

Le noir et blanc chez Jim Jarmusch

"Down by law"
"Stranger than paradise"
"Dead man"

Le noir et blanc chez Steven Soderbergh

"Kafka" (dont les dernières 20-30 minutes sont cependant en couleur)
"The good German"

Autres films tournés intégralement en noir et blanc

"Lenny"
"Frankenstein junior"
"Ed Wood"
"Clerks"
"The Barber"
"Good night, and good luck"
"Roma"
"Pi"
"The Addiction"

"Nebraska"

Films comportant une ou plusieurs scènes en couleur

"Raging Bull"
(quelques courtes scènes de home movie en couleur)
"Nola Darling n'en fait qu'à sa tête" (une scène en couleur)
"Mala Noche" (quelques scènes en couleur)
"La liste de Schindler" (6 scènes en couleur)

Le film est tourné en noir et blanc, sauf les scènes suivantes :
- une au tout début montrant la cérémonie juive du shabbat,
- trois centrées sur le manteau rouge d'une petite fille juive,
- une centrée sur les flammes des bougies allumées pour le shabbat dans l'usine d'armement,
- la scène finale tournée sur la tombe d'Oskar Schindler.


"American history X" (longs flashbacks en noir et blanc)
"Dead again" (partiellement)

"Pleasantville"
Le film commence en couleur et continue en noir et blanc,
jusqu'à ce que la couleur revienne au fur et à mesure.

Sin city 1
"Sin City" et "Sin City : j'ai tué pour elle"
Hommage aux bandes dessinées en noir et blanc dont les films sont tirés

Sin city 2

Autres films tournés partiellement en noir et blanc

"Invasion Los Angeles"
Noir et blanc lorsque le personnage principal regarde à travers des lunettes spéciales
"L'Impasse"
Noir et blanc au tout début et à la toute fin du film
"Nixon"
"Tueurs nés"
"Kill Bill : volume 1"
"Kill Bill : volume 2"

"Memento"
L'une des particularités du film est qu'il alterne des scènes en noir et blanc et des scènes en couleur, les premières suivant un ordre chronologique et les secondes, montées dans un ordre chronologique inversé.

On notera que les affiches des films cités ci-dessus sont parfois en couleur :