Menu Fermer

"Zelig"

Zelig - affiche

titre original "Zelig"
année de production 1983
réalisation Woody Allen
scénario Woody Allen
photographie Gordon Willis
montage Susan E. Morse
interprétation Woody Allen, Mia Farrow, Patrick Horgan

Critique extraite de 50 ans de cinéma américain de Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon

Woody Allen caméléon, ou le faux et usage de faux considéré comme un des beaux-arts. Un maître de l'imitation se donne ici une batterie de rôles à sa mesure. Un impressionnant travail sur le matériau photographique et filmique.

Un film-caméléon

"Zelig" est ce qu'on appelle un documenteur ou faux documentaire (en anglais, pseudo-documentary), c'est-à-dire un leurre qui, tout en ayant l'apparence d'un documentaire, se révèle être en fait une fiction qui peut emprunter aux genres de la comédie, du drame, du reportage, de l'émission de télévision, etc. Les historiens français du cinéma préfèrent parfois l'expression « documentaire fictif ». Contrairement au documentaire parodique, il ne s'agit pas toujours d'une comédie. La notion de faux documentaire ne doit pas être confondue avec le docufiction, qui est un documentaire incluant des situations fictionnelles, ni même avec le docudrama, terme anglophone signifiant documentaire basé sur des reconstitutions.

Woody Allen mettra de nouveau en scène un faux documentaire avec "Accords & Désaccords", biographie imaginaire d'un guitariste de jazz contenant des interventions de vrais spécialistes du genre.

Zelig - générique