Menu Fermer

"Tango & Cash"

« Rambo? Rambo's a pussy. »

titre original "Tango & Cash"
année de production 1989
réalisation Andrey Konchalovskiy et Albert Magnoli (non crédité)
musique Harold Faltermeyer
interprétation Sylvester Stallone, Kurt Russell, Teri Hatcher, Jack Palance, Brion James, Robert Z'Dar, Geoffrey Lewis (non crédité)

La critique de Sébastien Miguel pour Plans Américains

Le classique du buddy movie décérébré.

Une pénurie d'idées (la poursuite initiale copiée sur "Police Story"), une histoire de bande dessinée et... un rythme effréné ne laissant jamais la place à un quelconque ennui.

L'impressionnante galerie de tronches de travers (Brion James, Robert Z'Dar, Geoffrey Lewis et Jack Palance, génialement doublé par Jean-Claude Michel !) fonctionne à merveille, et les deux stars (qui se détestèrent lors du tournage) cabotinent avec délectation. Toujours très à l'aise dans la comédie, Kurt Russell vole aisément la vedette à Stallone.

Parodique, sans aucun réalisme, mais très divertissant.

PS : "Tango & Cash" est un parfait exemple de la force de l'industrie américaine. Après le départ de Konchalovskiy pour divergence artistique avec le producteur Jon Peters - qui n'aimait pas la volonté du cinéaste de faire un film plus sombre -, le film sera tourné consécutivement par Stallone (pour quelques scènes), puis Peter MacDonald, et enfin Albert Magnoli. Le résultat (toujours insatisfaisant pour les producteurs) fut entièrement remanié par Stuart Baird, un expert du montage, et un certain Hubert de La Bouillerie. Le produit final ne souffre pourtant jamais de cette avalanche d'intervenants.

Nanarland, le site des mauvais films sympathiques
La chronique de la rédaction