Menu Fermer

Mieczyslaw Wasilewski et le cinéma américain

« The secret of my technique consists in rejecting bad things that come up on the way. »

Mieczyslaw Wasilewski, né en 1942, a étudié à l'Académie des beaux-arts de Varsovie (Pologne), tout comme ses compatriotes Jakub Erol, Andrzej Onegin-Dabrowski et Maria (Mucha) Ihnatowicz. Il fut l'un des élèves du professeur et maître de l'École polonaise d'affiches Henryk Tomaszewski. Ses affiches se caractérisent par leur minimalisme et sont souvent monochromes.

Ci-dessous une sélection d'affiches polonaises de films américains des années 70 et 80 créées par Wasilewski. La date indiquée entre parenthèses est la date de production des films, souvent bien antérieure à celle des affiches, les productions américaines de l'époque étant sorties en Pologne parfois plusieurs années après leur diffusion aux États-Unis.

1975 : affiche polonaise de "Pat Garrett et Billy le Kid" de Sam Peckinpah (1973)
1976 : affiche polonaise de "L'Aventure du Poséidon" de Ronald Neame (1972)
1976 : affiche polonaise de "Tremblement de terre" de Mark Robson (1974)
Mieczyslaw Wasilewski
1978 : affiche polonaise de "Une femme sous influence" de John Cassavetes (1974)
1977 : affiche polonaise de "3 femmes" de Robert Altman (1977)
Mieczyslaw Wasilewski
1979 : affiche polonaise de "Une femme libre" de Paul Mazursky (1978)
1985 : affiche polonaise de "WarGames" de John Badham (1983)
1986 : affiche polonaise de "L'Honneur des Prizzi" de John Huston (1985)
Mieczyslaw Wasilewski
1987 : affiche polonaise de "Out of Africa - Souvenirs d'Afrique" de Sydney Pollack (1985)
1987 : affiche polonaise de "Critters" de Stephen Herek (1986)
1987 : affiche polonaise des "Incorruptibles" de Brian De Palma (1987)

Mieczyslaw Wasilewski a également créé les affiches polonaises des films américains suivants : "Le Lion en hiver", "Retour vers le futur", "Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin", "Dirty Dancing", "Le Contrat".

On peut par ailleurs citer, parmi les réalisations de Wasilewski, l'affiche polonaise du film anglo-américain "Le Pont de la rivière Kwaï" et celle du film français "Avoir 20 ans dans les Aurès".

Mieczyslaw Wasilewski
Affiche polonaise de "Avoir 20 ans dans les Aurès" de René Vautier (1972)