Menu Fermer

"Le Privé"

Elliott Gould is Philip Marlowe

Le Privé - affiche

titre original "The Long Goodbye"
année de production 1973
réalisation Robert Altman
scénario Leigh Brackett, d'après le roman éponyme de Raymond Chandler
photographie Vilmos Zsigmond
musique John Williams
interprétation Elliott Gould, Mark Rydell, Sterling Hayden, Henry Gibson, David Carradine, Arnold Schwarzenegger

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Signée par Leigh Brackett, qui avait coadapté pour Howard Hawks "The Big Sleep" ("Le grand sommeil") du même Raymond Chandler, cette première adaptation cinématographique de "The Long Goodbye" s'inscrit dans le renouveau du film noir qu'avait inauguré "Détective privé" de Jack Smight et prend place, dans la filmographie du cinéaste, à une période où celui-ci explore systématiquement des genres hollywoodiens en en subvertissant les codes.

Moins radical dans sa remise en cause du genre qu'avec "M.A.S.H." pour le film de guerre et "John McCabe" pour le western, et de fait plus fidèle à lui de même qu'à l'esprit de l'écrivain, Altman semble hésiter entre deux options et, nonobstant de belles scènes et des idées originales, ne parvient pas à maîtriser totalement son matériau.

Robert Altman et Elliott Gould

"Le Privé" est la deuxième des cinq collaborations entre le réalisateur Robert Altman et l'acteur Elliott Gould. Elle suit "M.A.S.H." (1970) et précède "Les Flambeurs" (1974), "Nashville" (1975) et "The Player" (1992).

Leigh Brackett, une spécialiste de Raymond Chandler

La scénariste du "Privé", à laquelle on doit par ailleurs le scénario de "L'Empire contre-attaque", avait trente ans plus tôt déjà adapté pour le grand écran un roman de l'écrivain américain Raymond Chandler, "Le grand sommeil" ("The Big Sleep"), pour sa première collaboration avec le réalisateur Howard Hawks avant "Rio Bravo" (1959), "El Dorado" (1966) et "Rio Lobo" (1970).

Affiche alternative du "Privé" © Tony Stella
Affiche française du "Privé"

Le Privé - générique