Menu Fermer

"La Toile d'araignée"

« I ran a check on you, Mr. Harper. You are not stupid. – I have my moments. »

La toile d'araignée - affiche

titre original "The Drowning Pool"
année de production 1975
réalisation Stuart Rosenberg
scénario Tracy Keenan Wynn, Lorenzo Semple Jr. et Walter Hill, d'après le roman "Noyade en eau douce" de Ross Macdonald (1950)
photographie Gordon Willis
musique Michael Small
interprétation Paul Newman, Joanne Woodward, Melanie Griffith, Richard Jaeckel, Andrew Robinson

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Retour à la grande tradition du film noir. On pense au "Grand Sommeil", mais un cran très au-dessous.

Du roman à l'écran

"La Toile d'araignée" est la seconde adaptation au cinéma d'aventures du personnage Lew Archer créé par le romancier américano-canadien Ross Macdonald. Le nom du détective privé est un hommage à l'auteur américain Dashiell Hammett : Miles Archer est le nom du collègue de Sam Spade assassiné dans le roman "Le Faucon maltais". Dans le film de Suart Rosenberg, tout comme dans la première adaptation intitulée "Détective privé" et réalisée par Jack Smight, Lew Archer est rebaptisé Lew Harper.

Paul Newman et Joanne Woodward

"La Toile d'araignée" constitue la dixième collaboration au cinéma des deux époux, après notamment "WUSA" du même Stuart Rosenberg et "De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites" de Paul Newman lui-même, mais aussi "Rachel, Rachel" de Newman également, "Les Feux de l'été" et "Paris Blues" de Martin Ritt, "La Brune brûlante" de Leo McCarey.

La toile d'araignée - affiche française
Affiche française de "La Toile d'araignée" © Jean Mascii