Menu Fermer

"Fureur apache"

« What bothers you, Lieutenant, is you don't like to think of white men behaving like Indians. »

Fureur apache - affiche

titre original "Ulzana's Raid"
année de production 1972
réalisation Robert Aldrich
scénario Alan Sharp
photographie Joseph F. Biroc
musique Frank De Vol
interprétation Burt Lancaster, Bruce Davison, Jorge Luke, Richard Jaeckel, Joaquín Martínez, Richard Farnsworth

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Très différent de "Bronco Apache", ce film est plus cruel, plus noir, moins "humaniste" et sentimental. Aldrich y confirme en tout cas sa maîtrise du western.

Critique extraite de 50 ans de cinéma américain de Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon

Western violent et original, qui fut méconnu à sa sortie. Près de 20 ans après "Bronco Apache", Robert Aldrich en donne l'envers : une vision anti-démagogique, inconfortable, sombre et lucide des rapports avec les Indiens. Un scénario rigoureux d'Alan Sharp qui refuse tout manichéisme.

Robert Aldrich et Burt Lancaster

"Fureur apache" est la troisième des quatre collaborations du réalisateur avec l'acteur. Précédée par "Bronco Apache" et "Vera Cruz" (également des westerns, tous deux produits en 1954), elle sera suivie par le thriller politique "L'Ultimatum des trois mercenaires".

Le titre original du film

Il fait référence au personnage du chef apache interprété par Joaquín Martínez, qui se nomme Ulzana et qui, échappé de sa réserve avec quelques guerriers, décide de mener un raid sadique et brutal.

L'affiche française de "Fureur apache"

Fureur apache - générique