Menu Fermer

"Stories of lost souls"

titre original "Stories of lost souls"
année de production 2005
réalisation Illeana Douglas, Deborra-Lee Furness, William Garcia, Paul Holmes,
Mark Palansky, Col Spector, Toa Stappard, Andrew Upton
interprétation Cate Blanchett, Michael Gambon, James Gandolfini, Jeff Goldblum,
Daryl Hannah, Josh Hartnett, Hugh Jackman, Keira Knightley,
Mary Elizabeth Mastrantonio, Andy Serkis, Paul Bettany

La critique de Sébastien Miguel

Inventé par Julien Duvivier et Henri Jeanson pour "Un carnet de bal" en 1937, le film à sketches est mort. Duvivier l’avait pourtant remodelé pour Hollywood avec "Six destins" ("Tales of Manhattan", 1942) et "Obsessions" ("Flesh and Fantasy", 1943). Mais Hollywood n’a rien compris.

Les désastres récents - "Paris, je t’aime" (2006), "New York, I love you" et surtout le consternant "Movie 43" (2013) - prouvent que la recette est définitivement perdue.

"Stories of the lost souls" ne fait pas exception : de l’insignifiant, on passe allègrement au trivial (l’immonde "Bangers" avec Cate Blanchett !), du déplaisant au sordide le plus gratuit (le consternant "The Same").

Deux petits films surnagent tout de même : "Supermarket", caustique réflexion sur la célébrité…une fois qu’elle n’est plus d’actualité… et le sympathique "Standing room only". Produit par Miramax, et tourné deux avant les autres horreurs, "Standing room only" est le plus réussi des sketches et affiche un sens de l’absurde plus que plaisant. Michael Gambon est excellent, Jackman anecdotique mais bien ; Andy Serkis est très bon aussi en Leon Chaney ; enfin, impossible de ne pas le souligner, en cougar extravagante (et pour son dernier rôle au cinéma !!!), Mary Elizabeth Mastrantonio est renversante de beauté.