Menu Fermer

"Le nouvel Hollywood", Peter Biskind

Essai de Peter Biskind, critique et essayiste américain

- ancien rédacteur en chef des magazines American Film
et Première (version américaine)
- collaborations régulières aux quotidiens The New York Times,
The Los Angeles Times et The Washington Post, ainsi
qu'aux magazines Vanity Fair et Rolling Stone

Traduction de l'ouvrage paru aux États-Unis
sous le titre "Easy Rider, Raging Bulls:
how the sex-drugs-and-rock 'n' roll generation saved Hollywood"

Broché : éditions Le Cherche Midi, 2002, 513 pages
Poche : éditions Points, 2008, 691 pages

INTERVIEWS DE L'AUTEUR
• en français : http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=713811.html (2002)
• en anglais : http://www.lukeford.net/profiles/profiles/peter_biskind.htm (2005)

LA PRESSE EN PARLE : article de Marianne.

QUATRIÈME DE COUVERTURE

Avec l'étonnant succès d'"Easy rider", film de bikers à petit budget, en 1969, un Nouvel Hollywood est né. Une génération de jeunes metteurs en scène, nommés Coppola, Scorsese, Lucas, Spielberg, s'est engouffrée dans la faille et a commencé à tourner avec des acteurs encore inconnus, Robert De Niro, Al Pacino ou encore Jack Nicholson. En quelques années, ils sont devenus les nouveaux nababs d'Hollywood et ont réalisé des films tels que "Le Parrain", "Taxi driver", "Les dents de la mer", "L'Exorciste" ou "Chinatown".

C'est l'épopée de ces jeunes loups de la génération sex, drugs et rock'n roll que retrace cet ouvrage en suivant, au quotidien, la genèse de leurs films et leurs luttes contre l'establishment. Nous voyons évoluer ici toutes ces grandes figures de cinéma sous un jour totalement inédit dans un monde où l'art, l'argent et la drogue ont donné libre cours aux excès les plus extravagants et les plus inattendus.

À partir de centaines d'heures d'entretiens avec les protagonistes eux-mêmes, avec les producteurs, les agents, les scénaristes, les amis, les épouses ou les maîtresses, cet ouvrages nous offre le portrait sauvage du dernier grand âge d'or d'Hollywood.