Menu Fermer

"Le géant de fer"

titre original "The iron giant"
année de production 1999
réalisation Brad Bird
musique Michael Kamen
voix Vin Diesel, Harry Connick Jr., Jennifer Aniston, Cloris Leachman, John Mahoney,
M. Emmet Walsh

La critique de Sébastien Miguel

Échec commercial en son temps qui ruina (avec "Osmosis Jones" et "Les Looney Tunes passent à l'action") le département animation de la Warner.

Déjà étrangement suranné au moment de sa sortie (l’évocation satirique de la guerre froide, les compositions héritées des films en cinémascope des années 50), "Le géant de fer" avait de quoi dérouter. Surtout si l’on pense à l’année 1999 comme celle du triomphe de "Matrix" !

Le premier film de Brad Bird s’est pourtant imposé comme un authentique classique.

L’intelligence du scénario, le message antimilitariste, la perfection de l’animation, les couleurs automnales flamboyantes, l’expressivité du monstre, la justesse des personnages : tout concourt à faire de cette œuvre une admirable réussite.

Si l’intrigue ne cache pas ses emprunts à "E.T." ou "King Kong", le film distille, avec finesse, une mélancolie et une amertume troublantes, Brad Bird revenant avec intelligence aux créations de Max Fleischer (plusieurs fois évoqué dans le film).

Le happy end final ne parvient pas à faire oublier la noirceur qui se dégage de certaines séquences (l’accident de train, la blessure de l’enfant et le final terrifiant où le gentil monstre se transforme en machine à tuer). Elles font certainement le prix de ce ‘dessin animé’ remarquable.

Un très grand film.