Menu Fermer

"L'Emprise"

titre original "The Entity"
année de production 1982
réalisation Sidney J. Furie
scénario Frank De Felitta, d'après son propre roman éponyme de 1978
photographie Stephen H. Burum
musique Charles Bernstein
interprétation Barbara Hershey, Ron Silver
 
récompense Prix d’interprétation pour Barbara Hershey au festival international d’Avoriaz 1982

La chronique de Gilles Penso : cliquer ici.

La critique de Didier Koch pour Plans Américains

De la filmographie touffue et impersonnelle de Sidney J. Furie n'émergent que peu de films marquants, hormis "Ipcress, danger immédiat" (1965) , "L'homme de la sierra" (1966), "Chantage au meurtre" (1967) ou "L'Emprise",  film d'angoisse à petit budget sorti en 1982, qui remplit parfaitement son office et qui nous occupe ici.

Le scénario est écrit par Frank de Felitta à partir de son propre roman inspiré du cas de Doris Bither, une jeune femme qui, en 1974, avait déclaré avoir subi à plusieurs reprises les agressions sexuelles d'une entité inconnue non matérialisée. Le département psychiatrique de la faculté de Los Angeles s'était à l'époque penchée sur l'affaire. ACI (American Cinema International) décide de s'emparer du sujet pour en faire un suspense autant psychologique qu'horrifique.

Sidney J. Furie est rapidement intégré au projet pendant que Jill Clayburgh, Sally Field, Jane Fonda et Bette Midler sont envisagées pour le rôle titre. Mais après le désistement de ces quatre actrices de premier plan, c'est finalement Barbara Hershey, engagée à seulement dix jours du tournage, qui obtient le rôle. Arrivée sur le tard, la jeune actrice, qui a déjà une solide expérience à défaut d'un rôle majeur à son actif, constitue l'atout majeur de "L'Emprise", qui exige beaucoup d'implication et de force de conviction pour rendre crédible l'angoisse cette jeune femme seule avec trois enfants, faisant face à un mal tout à la fois diffus, violent et très intime.

Le prix d'interprétation au festival d'Avoriaz en 1983 et les critiques élogieuses de son interprétation ont permis à Barbara Hershey d'enchaîner sur une décennie très fructueuse, où elle sera dirigée par Philip Kaufman, Woody Allen, Barry Levinson, Martin Scorsese ou Andrei Konchalovsky dans des rôles importants. Sidney J. Furie n'est pas en reste, qui orchestre assez habilement la montée en tension tout comme une chronologie des faits conventionnelle mais plutôt efficace.

Le tout est exposé avec une certaine sobriété, qui fait aujourd'hui tout le sel du film et pallie à la relative pauvreté des effets spéciaux de l'époque. Sans oublier bien sûr la ravissante et talentueuse Barbara Hershey.  Attention, toutefois, "L'Emprise" n'est pas un sommet du genre.