Menu Fermer

"Gladiator"

The general who became a slave who became a gladiator who defied an emperor.

Gladiator - affiche

titre original "Gladiator"
année de production 2000
réalisation Ridley Scott
scénario David Franzoni, John Logan et William Nicholson
photographie John Mathieson
montage Pietro Scalia
costumes Janty Yates
interprétation Russell Crowe, Joaquin Phoenix, Connie Nielsen, Spencer Treat Clark, Derek Jacobi, David Hemmings
 
récompenses • Oscar du meilleur film
• Oscar du meilleur acteur pour Russell Crowe
• Oscar du meilleur mixage sonore
• Oscar des meilleurs effets visuels
• Oscar de la meilleure création de costumes
Les ressources pédagogiques du site Zéro de conduite
♦ Fiche d'activités : Traduire en latin et "sueder" une scène de peplum
Discipline : langues et cultures de l'Antiquité - Niveau : collège/4ème

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Résurrection du péplum ? En réalité, film à grand spectacle, inspiré du tableau "Police verso", d'un peintre pompier français, Gérôme.

Décors monumentaux, images numériques, tigres aux crocs acérés font de "Gladiator" l'un des films les plus spectaculaires du septième art. On évoquera à son propos "Le Signe de la croix" et "Spartacus" plutôt que "Cléopâtre" de Mankiewicz.

On constatera que Ridley Scott excelle à montrer chez l'homme la machine à tuer, qu'ils soient officiers de l'armée napoléonienne, tueurs à gages ou, comme ici, gladiateurs. Aux épées des "Duellistes" répondent les glaives de "Gladiator".

Ce film plein de cruautés est pourtant en deçà de la réalité historique. Il faut relire dans la collection "Bouquins" l'histoire auguste pour y découvrir les extravagances de Commode, y compris dans le domaine culinaire - il se fit servir sur un plateau d'argent deux nains difformes nappés de moutarde. On rêve à ce que, libérés des contraintes de la censure, auraient tiré de ce personnage le De Mille du "Signe de la croix" ou le Blasetti de "La Couronne de fer".

Le logo d'Universal et celui de DreamWorks détournés pour la bande-annonce de "Gladiator"

Les deux logos apparaissent avec, en arrière plan, un ciel orageux et menaçant. Des éclairs déchirent le ciel. Ce n'est pas sans rappeler une séquence du film où le héros du film découvre sa famille tuée dans sa villa...

Le logo d'Universal et celui de son partenaire DreamWorks détournés pour le film

Voici un logo détourné un peu particulier, en ce sens qu'il ne se transforme pas mais reprend les couleurs ocres/sépias propres à certaines séquences du film. On peut admirer le travail effectué sur les tons jaune marron du logo Universal ainsi que celui, habituellement bleu, du logo DreamWorks. Le spectateur est plongé dès le début dans ces teintes chaudes, que l'on retrouvera tout au long du film (désert, soleil, sable...). Du beau travail d'ambiance...

Gladiator - générique

Gladiator - American Cinematographer
Couverture de mai 2000 du magazine American Cinematographer

Gladiator - affiche