Menu Fermer

"Sweet dreams"

Jessica Lange is Patsy Cline

titre original "Sweet dreams"
année de production 1985
réalisation Karel Reisz
interprétation Jessica Lange, Ed Harris, John Goodman

Critique extraite de 50 ans de cinéma américain de Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon

Karel Reisz donne un film complètement différent de son précédent : une biographie de la chanteuse country western Patsy Cline, subtile et délicate, qui évite la plupart des écueils du genre, sans le renouveler. Remarquable interprétation.

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

"Sweet dreams" s'inspire de la vie de la chanteuse Patsy Cline. On ne peut pas dire que le film déchaîne la passion. Avec un bon début, on s'enlise pourtant vite dans la tranche de vie avec des épisodes qui se succèdent avec plus ou moins de rigueur. Trop décousu, le scénario s'adonne à quelques longueurs, cependant compensées par des extraits de ballades de Patsy Cline, ce qui est tout à fait agréable ; cette country-là convaincrait presque. Si Jessica Lange et Ed Harris sont à la hauteur, le film souffre d'un manque de profondeur pour les raisons évoquées plus haut.

La critique de Didier Koch

Karel Reisz est un réalisateur britannique raffiné ayant fait l’essentiel de sa carrière à Los Angeles.

Fasciné par la chanteuse de country Patsy Cline, il lui dédie une biographie qui doit beaucoup à la performance du couple Jessica Lange-Ed Harris.

Femme de caractère, Patsy Cline aura su s’imposer dans un monde d’hommes malgré la présence à ses côtés d’un mari lui servant tout chaud toute la panoplie du macho de service.

À l’époque, les tournées à travers les États-Unis se faisaient en coucou et, comme d’autres avant elle, Patsy périra dans un accident de transport.