Menu Fermer

"Summer of Sam"

Summer '77

titre original "Summer of Sam"
année de production 1999
réalisation Spike Lee
scénario Spike Lee
musique Terence Blanchard
interprétation John Leguizamo, Adrien Brody, Mira Sorvino, Jennifer Esposito, Ben Gazzara, Spike Lee, John Savage, Michael Badalucco, John Turturro (voix)

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Musique disco et punk... Club échangiste et strip homo... Drogue, violence, pillages, émeutes... C'est un univers apocalyptique que décrit Spike Lee dans un film frénétique ne laissant aucun répit au spectateur emporté par la virtuosité de sa mise en scène et l'implication de ses remarquables comédiens. Et l'on n'est pas prêt d'oublier les aboiements de ce chien noir déterminant l'exaspération et la folie du tueur, très tôt révélé, évitant ainsi la quête de son identité au profit d'une réflexion sur la violence urbaine, sur la non-reconnaissance du droit à la différence, sur la constitution de ces milices trop expéditives. Conclusion amère sur un dead end (voie sans issue).

Le fait divers

David Berkowitz, aussi connu sous le surnom de "Fils de Sam" ("Son of Sam"), était un tueur en série américain qui a avoué le meurtre de 6 personnes et en a blessé plusieurs autres à New York dans les années 1970.
Après avoir attaqué plusieurs personnes avec un couteau, il acheta en 1976 un revolver Charter Arms Bulldog calibre 44 (11 mm) et tira au hasard et à bout portant sur des passants. Il continua pendant plus d'un an ses crimes dans le Bronx, sans être inquiété par la police qui n'avait aucune piste. Il fit alors les gros titres des journaux du pays.
Son surnom lui fut attribué lorsqu'on découvrit une lettre où il déclarait être le fils de Sam.
Il fut arrêté par la police au cours de l'été caniculaire de 1977 suite au témoignage d'une personne qui l'avait vu, une dizaine de jours plus tôt, non loin du lieu d'une de ses agressions, retirer une contravention de sa voiture et s'en aller.
Jugé comme sain d'esprit, il fut condamné à 6 peines de prison à vie pour meurtres dans le centre correctionnel d'Attica.

Extrait de la 1ère lettre du "Fils de Sam"

Portrait robot et photo du "Fils de Sam"

Bande originale du film

• "Theme from New York, New York" (1977), Frank Sinatra
• "It's ecstasy when you lay down next to me" (1977), Barry White
• "Dance with me" (1977), Peter Brown
• "Let no man put asunder" (1977), First Choice
• "Everybody dance" (1977), Chic
• "Dancing Queen" (1976), ABBA
• "Don't leave me this way" (1973), Thelma Houston
• "Baba O'Riley" (1971), The Who
• "Running away", Roy Ayers
• "La vie en rose", Grace Jones
• "There but for the grace of God go I", Machine
• "Don't go breaking my heart" (1975), Elton John & Kiki Dee
• "Fooled around and fell in love" (1973), Elvin Bishop (également dans la BO de "The devil's rejects")
• "Got to give it up" (1974), Marvin Gaye (également dans la BO de "Boogie nights")
• "Best of my love" (1977), The Emotions (également dans la BO de "Boogie nights")

Summer of Sam - photo