Menu Fermer

"Rio Lobo"

"Rio Bravo" + la guerre de Sécession = le dernier film d'Howard Hawks

titre original "Rio Lobo"
année de production 1970
réalisation Howard Hawks
photographie William H. Clothier
musique Jerry Goldsmith
production Batjac Productions
interprétation John Wayne, Jennifer O’Neill, Jack Elam, Jorge Rivero, Christopher Mitchum

La critique de Sébastien Miguel

« Rio Lobo n’a pas la classe de Rio Bravo et El Dorado, mais il n’est pas sans charme. Hawks n’était plus à la mode dans les années 70. Mais on ne peut pas s’empêcher de le trouver enchanteur. Et quand John Wayne fout une trempe à Victor French, c’est du Hawks tout craché ! » Entretien avec Quentin Tarantino dans "Amis américains" de Bertrand Tavernier

Dernier film de Hawks. Beau générique sur les mains d’un musicien jouant de la guitare sèche entouré de ténèbres…

Peu satisfait d’acteurs médiocres (Jorge Rivero, ancien nageur de compétition) et des caprices de sa star (la magnifique Jennifer O’Neill), Hawks se fait quelque peu piéger par un scénario répétitif et un humour épais. Invité sur le tournage, Bogdanovich fut atterré de voir Wayne prendre en main les trois quarts des scènes pendant qu’un Hawks, effacé, regardait le Duke faire son show !

Le film tient pourtant bien le coup grâce au charisme impressionnant de Wayne et à l’abattage délectable de Jack Elam, Hawks se révélant toujours exceptionnel dans les scènes de comédie. Pour les fans du cinéaste génial d’"Only angels have wings", le thème du film reste remarquablement « hawksien ». Un individu y catalyse les énergies et les volontés d’un groupe, aide au dépassement de soi et à l’accomplissement du devoir.

Dans la fabuleuse carrière d’Howard Hawks, "Rio Lobo" est peut être mineur, mais il n’en reste pas moins brillant et très divertissant. Très belle B.O. de Jerry Goldsmith.

Howard Hawks et John Wayne sur le tournage du film