Menu Fermer

"Les pirates du métro"

titre original "The taking of Pelham one two three"
année de production 1974
réalisation Joseph Sargent
photographie Owen Roizman
musique David Shire
interprétation Robert Shaw, Walter Matthau, Martin Balsam
 
remake "L'attaque du métro 123", Tony Scott, 2009

Remarque de Mathilde

"Les pirates du métro" est cité de façon indirecte dans "Reservoir dogs", les personnages de hijackers se prénommant par des couleurs : Blue, Green, Grey et Brown. "Reservoir dogs" est par ailleurs un remake à demi-avoué (seulement) de l'excellent film hongkongais "City on fire" de Ringo Lam (1987). Quentin Tarantino, un imposteur ? (lire à ce propos la critique de Pierre sur "Tuez Charley Varrick")

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Tourné entre un thriller efficace mais décevant pour Burt Reynolds, "Les Bootleggers", et un docu-drame sur la prostitution pour la télévision, "Racolage", "Les pirates du métro" témoigne non seulement de la remarquable maîtrise technique du réalisateur, mais aussi de sa capacité à signer des œuvres majeures quand il dispose d'un matériau potentiellement riche. Disposant d'un scénario rigoureusement architecturé et exploitant intelligemment le sujet, il met en scène son récit d'une main de maître, lui conférant un rythme lent mais tenu et une dynamique en dépit du statisme des situations avec un sens rare de l'espace dans un lieu clos et étroit à l'intérieur duquel monte la pression.