Menu Fermer

"Le seul témoin"

titre original "Narrow margin"
année de production 1990
réalisation Peter Hyams
photographie Peter Hyams
interprétation Gene Hackman, Anne Archer, M. Emmet Walsh
 
version précédente "L'énigme du Chicago Express" ("The narrow margin"), Richard Fleischer, 1952

La critique de Sébastien Miguel

"Le seul témoin" est le remake avoué du B et légendaire "The narrow margin" de Richard Fleischer.

Hyams transforme le noir et blanc et le format carré de la production RKO en de splendides images 2.35, le réalisateur signant aussi la belle photo du film (scènes de restaurant aux teintes chaudes, tons monochromes pour les nuits et lumière vacillante lors de la confession…).

L’intrigue est grandement simplifiée, le final invraisemblable, mais la concision du film respecte l’esprit de la série B traditionnelle.

Depuis, Hyams a sombré corps et âme dans des produits dispendieux, commerciaux et aux résultats parfaitement catastrophiques : "Mort subite", "La fin des temps", "D’Artagnan", "Présumé coupable" *…

La sobriété et l’aspect classieux de cette production oubliée mérite grandement l’attention. En citant directement "La mort aux trousses" dans la scène du wagon-restaurant, Hyams ne pastiche pas le maître et se contente d’un simple champ-contre champ. Cette retenue et cette élégance favorisent un suspens feutré particulièrement efficace. Il y bien une petite poursuite en voiture avec coups de feu et explosions, mais "Le seul témoin" est un bien joli objet, suranné et élégant.

Anne Archer et Gene Hackman sont excellents.

* remake de "L'invraisemblable vérité" de Fritz Lang (1956)