Menu Fermer

"Le flic de Beverly Hills"

titre original "Beverly Hills cop"
année de production 1984
réalisation Martin Brest
photographie Bruce Surtees
interprétation Eddie Murphy, Ronny Cox, John Ashton
suites • "Le flic de Beverly Hills 2", Tony Scott, 1987
• "Le flic de Beverly Hills 3", John Landis, 1994

Martin Brest, un super réalisateur ? (la critique de Pierre)

Ben oui, il est fort, ce con de Martin Brest. A se demander ce qu'il fout aujourd'hui, mais le mec a quand même bien enchaîné pendant quelques années. Son "Flic de Beverly Hills" a bien mérité d'être le carton mondial qu'il a été. C'est aussi le premier grand succès d'Eddie Murphy en star (il ne partage plus l'affiche comme avant avec Nick Nolte et Dan Aykroyd).

Le pitch : allez, si vous ne connaissez pas l'histoire, tant pis pour vous.

Bon, qu'est-ce qui marche le mieux dans ce film ? Je dirais 3 choses :

1) Les vrais flics de Beverly Hills, à savoir John Ahston (le chasseur de primes de "Midnight run"), le jeune dont j'ai oublié le nom, et leur patron Ronny Cox (le méchant de "RoboCop"). Comme souvent avec un héros loufoque, ça ne fonctionne que si l'environnement est hyper sérieux. Et ces trois-là jouent très bien le jeu.

2) Le méchant, Steven Berkoff. Lui aussi joue son rôle avec un sérieux digne des plus grands. Paradoxalement, ça décuple l'humour des situations. Le mec est vraiment impressionnant (c'est aussi le méchant de "Rambo II"). Chapeau à lui aussi.

3) Harold Faltermeyer. Avant d'être reprise en version makina, la musique de ce film a été une vraie grande réussite du genre electro/funky/80's. Comme c'est dit dans les bonus, c'est quasiment l'équivalent pour les 80's de la musique de "La panthère rose". Et j'ajoute aussi le grrrrrrrrand tube de Glenn Frey, "The heat is on". On entend aussi "Nasty girl" de Vanity, morceau de Prince carrément dansant.

Vous savez quoi ? Je trouve que c'est carrément un bon film.

Critique extraite de 50 ans de cinéma américain de Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon

Sur un sujet pour série télévisée, un film d'action vigoureusement mené, construit sur la personnalité sympathique d'Eddie Murphy. Le gros succès commercial de l'année 1984 après "S.O.S. fantômes". Drôle, mais répétitif.