Menu Fermer

"Identity"

titre original "Identity"
année de production 2003
réalisation James Mangold
interprétation John Cusack, Ray Liotta, Alfred Molina, Rebecca De Mornay, Amanda Peet, Jake Busey

La critique de Didier Koch

Bryan Singer, avec "Usual suspects", a ouvert en 1995 la voie aux thrillers alambiqués dont l'issue reste encore incertaine dans l'esprit des spectateurs après le générique de fin. Son film, devenu rapidement culte à partir de la question lancinante « Qui est vraiment Keyser Söze ? », a naturellement fait des émules comme "Memento", "Profession profiler" et "Identity", dont il est ici question.

Et quoi de mieux pour un whodunit angoissant que de partir de l'excellente base que constitue le plus connu des romans d'Agatha Christie, "Les dix petits nègres", épicé à la sauce "Psychose" du grand Hitchcock ? James Mangold, qui officie au scénario, nous transporte donc dans un motel où vont se faire trucider une dizaine de voyageurs coincés là par une pluie torrentielle.

Si l'on passe sur les invraisemblances qui sont parfois grossières, on peut se prendre rapidement à ce jeu de massacre où officient très efficacement un John Cusack et un Ray Liotta en opposition de style ainsi que, pour un court moment, la très pulpeuse Rebecca De Mornay.

Le scénario, on l'a dit, marche un peu de guingois, mais James Mangold, malin, boucle son affaire grâce à une pirouette qui remet tout en place. "Identity" n'est pas le thriller du siècle, mais une petite douceur qui se déguste goulûment pour être digérée aussitôt. James Mangold montre ici les qualités d'un bon faiseur qu'il confirmera par la suite avec "Walk the line" (2005), "3h10 pour Yuma" ou "The Wolverine".