Menu Fermer

"Suspect dangereux"

Suspect dangereux - affiche

titre original "Suspect"
année de production 1987
réalisation Peter Yates
scénario Eric Roth
photographie Billy Williams
musique Michael Kamen
interprétation Cher, Dennis Quaid, Liam Neeson, John Mahoney, Joe Mantegna

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Très bon film policier où les caractères sont bien définis : l'avocate idéaliste et l'intermédiaire cynique.

La critique de Didier Koch pour Plans Américains

Quand il réalise "Suspect dangereux" en 1987, le britannique Peter Yates, débarqué à Hollywood en 1968 après deux longs métrages réalisés dans son pays, aborde la face descendante de sa carrière. Propulsé immédiatement au sommet avec "Bullitt" et sa fameuse course-poursuite en voiture dans les rues de San Francisco (Steve McQueen au volant), Peter Yates ne mettra pas vraiment à profit ce succès admirable qui, aujourd’hui encore, fait référence, pour se faire une place de choix au sein de la Mecque du cinéma. Préférant vivre à New York, il entend alterner films personnels avec films commerciaux. C’est ainsi que, juste après "Bullitt", il met en chantier un film romantique avec Dustin Hoffman et Mia Farrow ("John et Mary"), complètement oublié aujourd’hui. Il jouera de cette alternance tout au long de son séjour américain avant de rentrer en Angleterre en 1997.

Le bilan de sa carrière reste toutefois largement satisfaisant, Peter Yates ayant réalisé, outre "Bullit", trois autres films excellents qui lui tenaient à cœur, avec "Les Copains d’Eddie Coyle" (1973), "La Bande des quatre" (1979) et "L’Habilleur" (1983). Ainsi, "Les Copains d’Eddie Coyle" peut sans conteste être considéré comme l’un des chefs-d’œuvre du polar urbain des années 1970, où Robert Mitchum vieillissant, livre l’une de ses meilleures interprétations.

"Suspect dangereux" fait donc partie des films de genre que Peter Yates réalisait avec le professionnalisme qui était le sien. Thriller judiciaire s’inscrivant parfaitement dans les productions hollywoodiennes léchées de l’époque, le film bénéficie d’un casting en vogue et de très bonne tenue avec Cher, Dennis Quaid, John Mahoney, Joe Mantegna, Liam Neeson et Philip Bosco. L’intrigue écrite par Eric Roth, qui a déjà œuvré sur "La Toile d’araignée" (Stuart Rosenberg, 1975) et "Tueurs de flics", s’avère subtilement construite pour mettre en avant le duo glamour formé par Cher et Dennis Quaid à la condition pour le spectateur de passer sur quelques incohérences grossières afin d'aller plus loin dans une enquête visant à dépoussiérer les remugles de la politique américaine largement imbriquée dans le monde judiciaire et pas toujours pour le meilleur. Les retournements étant plutôt efficaces, le suspense est maintenu jusqu'au bout.

Liam Neeson cherchant à trouver sa place à Hollywood, se voit confier un rôle complètement hors de son champ de compétences, qui n’a sans doute pas aidé à son accomplissement. À croire que son compatriote Peter Yates lui en voulait, qui l’avait déjà embarqué dans le nanar grandiose que fut "Krull" quatre ans plus tôt. Heureusement, Sam Raimi allait lui proposer le rôle principal de "Darkman", qui placera enfin Liam Neeson sur la bonne voie.

On le voit, "Suspect dangereux" ne partait pas sans handicap, mais les yeux noirs de Cher et le sourire enjôleur de Dennis Quaid emportent tout sur leur passage. La force narrative et de conviction de Sidney Lumet, spécialiste du film de procès, reste tout de même quelques bonnes coudées au-dessus.