Menu Fermer

"Meurtre d'un bookmaker chinois" ou "Le Bal des vauriens"

« That jerk Karl Marx said opium was the... religion of people. I got news for him, it's money. »

Meurtre d'un bookmaker chinois - affiche

titre original "The Killing of a Chinese Bookie"
année de production 1976
réalisation John Cassavetes
scénario John Cassavetes
musique Bo Harwood
interprétation Ben Gazzara, Timothy Carey, Seymour Cassel

Critique extraite de 50 ans de cinéma américain de Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon

Portrait d'un entrepreneur marginal et sympathique dans un Los Angeles obstinément nocturne. Avec son esprit de contradiction coutumier, John Cassavetes prend un sujet de thriller et l'escamote complètement pour se concentrer sur le personnage, ses déambulations erratiques, ses rapports au monde et aux autres, toujours imprévisibles. Humour et tendresse au sein d'un univers sordide et impitoyable.

Un film, deux versions, deux titres français

À l'occasion de la ressortie de "Meurtre d'un bookmaker chinois" en 1978, le film fut intitulé "Le Bal des vauriens". C'est une nouvelle version qui sortit alors, plus courte de 27 minutes par rapport à la version d'origine d'une durée de 135 minutes.

Meurtre d'un bookmaker chinois - The Criterion Collection
DVD The Criterion Collection de "Meurtre d'un bookmaker chinois"/"Le Bal des vauriens"

Meurtre d'un bookmaker chinois - générique

Les critiques de films de Citizen Poulpe
La critique de Bertrand Mathieux