Menu Fermer

"May"

titre original "May"
année de production 2002
réalisation Lucky McKee
scénario Lucky McKee
interprétation Angela Bettis
 
récompenses • Prix de la meilleure actrice pour Angela Bettis au festival de Sitges 2002
• Prix du meilleur scénario pour Lucky McKee au festival de Sitges 2002
• Corbeau d'argent au festival international du film fantastique de Bruxelles 2003

La chronique de Gilles Penso : cliquer ici.

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Le cinéma fantastique donne parfois naissance à des œuvres surprenantes, fascinantes, qui font littéralement voler en éclats les frontières entre les genres.

"May" est de celles-là. Premier long métrage de Lucky McKee, jeune cinéaste américain bourré de talent, "May" navigue ainsi entre le drame psychologique et l'horreur, et nous entraîne dans l'univers tourmenté d'une jeune femme mentalement aliénée. A l'image de sa poupée, enfermée dans une vitrine, l'héroïne (magnifiquement interprétée par Angela Bettis) vit dans une bulle hermétique qu'elle s'est construite, au fil du temps, des déceptions, et surtout par peur du regard d'autrui.

Densité psychologique des personnages, atmosphère morbide et envoûtante, scènes chocs (la séance d'énucléation devrait en révulser plus d'un)... McKee ne laisse rien au hasard et témoigne d'une indéniable virtuosité. Une virtuosité accentuée par la bouleversante séquence finale, qui laisse sans voix et qui contribue à faire de "May" un film unique en son genre.