Menu Fermer

"Le suspect idéal"

titre original "Deceiver"
année de production 1997
réalisation Jonas Pate et Josh Pate
scénario Jonas Pate et Josh Pate
photographie Bill Butler
interprétation Tim Roth, Chris Penn, Michael Rooker, Renée Zellweger, Ellen Burstyn, Rosanna Arquette
récompense Prix du jury au festival du film policier de Cognac 1998

La critique de Didier Koch pour Plans Américains

Ce petit film relativement indigeste tente de recycler de manière éhontée la formule à succès du "Usual Suspects" qui avait fait souffler un vent de folie sur Hollywood en 1995. Tout est fait ici pour retrouver l’ambiance du thriller diabolique de Bryan Singer, mais les frères Pate, qui ont depuis quasiment disparu de la circulation, sont plusieurs coudées en-dessous de l’œuvre originale.

Si beaucoup des fans d’"Usual Suspects" glosaient sans fin sur le dénouement de l’intrigue savamment tricotée par Christopher McQuarrie, le scénariste attitré de Singer, il n’en sera pas de même pour celle du "Suspect idéal" qui, dès le départ, n’a aucune consistance malgré le recours à l’artefact du détecteur de mensonges qui ne parvient pas à masquer l’indigence du propos. Tim Roth en fait des tonnes en criminel épileptique et finit par agacer tout son monde, en plus des deux flics chargés de le passer à la question.

Non, vraiment, il n’y a pas grand-chose à sauver de cette pâle imitation du travail d’un Bryan Singer autrement plus appliqué que ce duo de frangins réalisateurs/scénaristes, qui auraient pu se poser un moment la question de la crédibilité de leur entreprise avant de foncer tête baissée dans ce qu’ils croyaient être le créneau gagnant.

Le film a quand même récolté le prix du jury au festival du film policier de Cognac. Une deuxième vision permettra peut-être de discerner dans le film des subtilités cachées. Travail passionnant sur "Usual Suspects" pour deviner l'identité de Keyser Söze, qui prendra l’allure d’une petite corvée pour "Le suspect idéal".