Menu Fermer

"La tour infernale"

Piège de cristal

titre original "The towering inferno"
année de production 1974
réalisation John Guillermin
scénario d'après les romans "La Tour" de Richard Martin Stern et "L'enfer de verre" de Thomas N. Scortia et Frank M. Robinson
photographie Fred J. Koenekamp
musique John Williams
production Irwin Allen
interprétation Steve McQueen, Paul Newman, William Holden, Faye Dunaway, Fred Astaire, Richard Chamberlain, O.J. Simpson, Robert Vaughn, Robert Wagner
récompenses • Oscar de la meilleure photographie
• Oscar du meilleur montage
• Oscar de la meilleure chanson originale ("We may never love like this again")

La chronique de Gilles Penso : cliquer ici.

La critique de Sébastien Miguel

Retour au film de prestige 'old school' en pleine tornade du Nouvel Hollywood.

Avec "La tour infernale", sorte de 'Grand Hotel' des années 70, le producteur Irwin Allen signa son chef-d’œuvre.

Une narration conventionnelle, mais exemplaire, offrant aux spectateurs une mécanique dramatique inégalée dans le genre. Partition puissante et inquiétante de John Williams.

Si les effets spéciaux sont totalement dépassés aujourd'hui, on reste ébloui par l'intelligence de la construction et la spectaculaire confrontation de stars : la sensualité divine de Faye Dunaway (qui se foutait de tout sauf de son cachet !), l'autoritarisme mesuré de Holden, la probité de Newman, la couardise épouvantable de Richard Chamberlain, le flegme classieux de Robert Vaughn...

Chaque scène, chaque échange semble parfaitement à sa place et révèle au passage une vraie épaisseur des personnages. En chef des pompiers, juste et héroïque, Steve McQueen est splendide.

On notera que la version française d'époque (et pas le redoublage atroce des années 2000) est une merveille, avec Jean-Claude Michel, Marcel Bozzuffi, Jacques Thebault, Dominique Paturel, Roger Rudel...