Menu Fermer

Documentaires musicaux et cinéma américain

"Le documentaire musical, un genre à part entière"
Extrait de l'article de Régis Dubois, disponible sur son blog Le sens des images

"Neil Young Trunk Show" (2009) / "Neil Young Journeys" (2011) / "Neil Young: Heart of Gold" (2006)
Réalisation : Jonathan Demme

Dans les années 1980-2000, le genre va peu à peu s’institutionnaliser – et s’assagir – sous l’œil de prestigieux réalisateurs comme Taylor Hackford, qui signe, avec "Hail! Hail! Rock’n’Roll" (1987), un hommage en bon et due forme au vrai roi du rock, Chuck Berry, entouré pour l’occasion d’un super-groupe mené par Keith Richards. Puis ce sera "Rattle and Hum" (1988) de Phil Joanou, un rockumentaire au noir et blanc classieux qui suit la tournée américaine du groupe irlandais U2, sans aucun doute l’une des pièces maîtresses du genre qui ne connut pourtant pas les faveurs du public à sa sortie. 1988 est aussi l’année de "Imagine : John Lennon", important film d’archives initié par Yoko Ono.
Mais d’autres genres musicaux connaitront aussi les faveurs du documentaire de prestige : le jazz avec "Artie Shaw: Time Is All You’ve Got" (Brigitte Berman, 1985), Oscar du meilleur documentaire en 1987, ou "Let’s Get Lost" (1988), incroyable film de Bruce Weber qui retrace la décadence de Chet Baker des années 50 aux années 80 ; le rap avec "The Show" (Brian Robbins, 1995) ; la musique cubaine avec "Buena Vista Social Club" (1999) signé Wim Wenders ; le punk avec "L’Obscénité et la Fureur" (2000) de Julien Temple ; la soul music avec "Motown : la véritable histoire" (2002) ; ou encore le blues avec la fameuse série produite par Martin Scorsese qui en réalisa un épisode intitulé "Du Mali au Mississippi" (2003). À ce propos, Scorsese est sans conteste le cinéaste qui a le plus œuvré à la reconnaissance du documentaire musical puisqu’il signera encore, par la suite, "No Direction Home: Bob Dylan" (2005), "Shine a Light" (2008) et "George Harrison: Living in the Material World" (2011), sans compter ceux qu’il a produit (dont le récent "Long Strange Trip : The Untold Story of the Grateful Dead", 2017).

ROLLING STONES VS BEATLES
"Shine a Light" (2008) / "George Harrison: Living in the Material World" (2011)
Réalisation : Martin Scorsese
"It Might Get Loud" (2008)
Réalisation : Davis Guggenheim ("Une vérité qui dérange")
"When You're Strange" (2009)
Réalisation : Tom DiCillo ("Ça tourne à Manhattan")
STATE OF GRACE
"U2: Rattle and Hum" (1988)
Réalisation : Phil Joanou ("Les anges de la nuit")
"Long Strange Trip" (2017)


"Lemmy" (2010)
Réalisation : Greg Olliver et Wes Orshoski