Menu Fermer

"Chambre 1408"

titre original "1408"
année de production 2007
réalisation Mikael Håfström
scénario d'après la nouvelle "1408" de Stephen King (recueil "Tout est fatal")
musique Gabriel Yared
interprétation John Cusack, Samuel L. Jackson, Tony Shalhoub

La critique de Sébastien Miguel

Excellente adaptation de Stephen King.

Le diable (Samuel L. Jackson, idéal) incite un écrivain raté à tenir 60 minutes dans une chambre possédée.

D’un quotidien des plus banals surgit le fantastique. Les effets chocs sont amenés avec une vraie virtuosité (belle utilisation du 2.35) et l’utilisation de cuts brutaux renforcent efficacement les divers cataclysmes qui traversent le film.

Difficile de ne pas prendre un vrai plaisir à cette décente aux enfers ponctuée de belles idées de cinéma (cf. la scène glaçante où le voisin passif s’avère être le double du héros).

Le film repose, enfin et surtout, sur l’interprétation remarquable de John Cusack, presque seul à l’image durant la majorité du métrage !

Une série B classieuse fatalement destinée à devenir culte.

P.S : le director’s cut, c’est assez rare pour être signalé, est très décevant. Plus long de 6 minutes, il propose un twist final qu’il vaut mieux oublier... Voir, en priorité, la version cinéma.

Samuel Jackson, John Cusack et Stephen King

Les deux acteurs se retrouveront 9 ans plus tard pour une nouvelle adaptation d'un roman de King, "Cellulaire" ("Cell", 2006), réalisée par le metteur en scène américain Tod Williams ("Lignes de vie", "Paranormal activity 2").