Menu Fermer

"1943 l'ultime révolte"

titre original "Uprising"
année de production 2001
réalisation Jon Avnet
scénario Jon Avnet et Paul Brickman
musique Maurice Jarre
interprétation Donald Sutherland, Jon Voight, Hank Azaria, Radha Mitchell, Leelee Sobieski,
David Schwimmer

La critique de Sébastien Miguel

L’extermination de l’homme par l’homme. Vaste programme…

Harvey Weinstein rêvait de refaire le "Spartacus" de Trumbo, mais à l’intérieur du ghetto de Varsovie. Et Hollywood se devait de mettre en image ce crime atroce. Il y avait eu quand même Wajda ("Une génération", 1955), Korscak et Rossif ("Le temps du ghetto", 1961)…

Jon Avnet mise tout sur l’accumulation feuilletonesque avec des dizaines d’acteurs et autant de drames humains. Le réalisateur de "Beignets de tomates vertes" choisit une caméra à l’épaule et des cadrages heurtés (merci Spielberg).

L’absence de sujet central ne permet pas vraiment de rentrer dans la tragédie, et le montage de 153 minutes apparaît finalement trop court pour apprécier le travail des auteurs, le montage initial de 177 minutes restant encore inédit à ce jour.

Donald Sutherland élève Adam Czerniaków au rang de figure héroïque et Voight est, comme toujours, magistral en SS froid. Hank Azaria et Radha Mitchell forment aussi un beau couple de résistants.

Moins écrasant que le chef-d’œuvre de Polanski, mais une œuvre mineure et digne.

Ultime partition, terrifiante et dissonante, de Maurice Jarre.

À voir en complément : l’ahurissant "A film unfinished" de Yael Hersonski (2010).