Menu Fermer

"Héros malgré lui"

titre original "Hero"
année de production 1992
réalisation Stephen Frears
scénario David Webb Peoples
interprétation Dustin Hoffman, Geena Davis, Andy Garcia, Joan Cusack, Daniel Baldwin

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Ce film met à mal la bonne conscience américaine, prompte à s'enthousiasmer pour cet "homme de la rue", alors qu'elle n'est que le jouet des médias. La critique est ironique, amère, voire féroce, et l'on conçoit aisément que, outre-Atlantique, le public ait refusé ce miroir. Pourtant, la réalisation du film est brillante, le rythme soutenu, les gags nombreux et les acteurs, remarquables. Une œuvre drôle et caustique qui n'est pas sans évoquer l'univers de Charlie Chaplin.

La critique de Sébastien Miguel pour Plans Américains

Satire impitoyable mâtinée de fable à la Capra.

La dénonciation des média de masse (la télévision), la quête puérile et illusoire d'un pays consommant jusqu'à l'absurde les statures héroïques, le cynisme du grand capital...

Regards sardoniques et grinçants d'un Européen sur les valeurs américaines, avec tout ce qu'elles véhiculent en outrances et manipulations.

Hoffman est hilarant, Geena Davis, excellente et Andy Garcia, touchant en imposteur canonisé.

Échec (évidemment) aux États-Unis, mais un véritable régal de cinéma.