Menu Fermer

"Fantasmes"

Fantasmes - affiche

titre original "Bedazzled"
année de production 1967
réalisation Stanley Donen
scénario Peter Cook
photographie Austin Dempster
musique Dudley Moore
production Stanley Donen
interprétation Peter Cook, Dudley Moore, Eleanor Bron, Raquel Welch
 
remake "Endiablé" ("Bedazzled"), Harold Ramis, 2000

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Variation comique sur le thème de Faust, "Fantasmes" est une œuvre inattendue dans la filmographie de Donen. S'inscrivant dans le courant fou, fou, fou du cinéma iconoclaste anglais des années 60, le film doit autant à ses auteurs-acteurs Peter Cook et Dudley Moore, qui passent gentiment toute la société anglaise à la moulinette, qu'à Donen, qui s'est passionné pour le côté métaphysique de l'histoire. Car, si on peut y voir des bonnes sœurs sauter au trempolino, on peut aussi y lire l'angoisse de Donen devant notre monde où Dieu s'est contenté de mettre en présence le bien et le mal, sans qu'on sache lequel des deux va l'emporter. Satire, dérision, humour féroce sont les atouts de ce film débridé qui sombre aussi parfois dans la grosse farce sans subtilité. Ne manquer sous aucun prétexte la scène où la splendide Raquel Welch incarne la luxure. À damner tous les diables.

Critique extraite de 50 ans de cinéma américain de Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon

Le "Faust" de Peter Cook et Dudley Moore, qui écrivent pour Stanley Donen cette hilarante comédie théologique où Peter Cook joue le diable et Dudley Moore sa victime. Les sept péchés capitaux et Dieu lui-même font partie de la distribution. Avec "Voyage à deux", les deux dernières grandes réussites de Stanley Donen.

Fantasmes - générique