Menu Fermer

"Une vie cachée"

titre original "A Hidden Life"
année de production 2019
réalisation Terrence Malick
scénario Terrence Malick
photographie Jörg Widmer
musique James Newton Howard
interprétation August Diehl, Valerie Pachner, Matthias Schoenaerts, Bruno Ganz, Michael Nyqvist
récompenses • Prix François-Chalais au festival international du film de Cannes 2019
• Prix du jury œcuménique au festival international du film de Cannes 2019

La critique de Sébastien Miguel pour Plans Américains

L'Antéchrist survole les nuages avant d'être célébré par les siens aux sons de la première partie de l'oratorio "Israël en Égypte" de Georg Friedrich Haendel.

Non loin de là, la lumière inonde les montagnes, les forêts et éclaire de sa chaleur bienveillante une petite communauté paysanne. Mais le mal va s'immiscer dans ce décorum et un homme va s'opposer aux forces des ténèbres. Exclusion, humiliation, torture et mort. Portrait d'un saint.

Malick, 76 ans lors du tournage, revient vers une narration plus conforme aux dogmes cinématographiques (toutes proportions gardées...) et disserte sur la force de la conscience. Dans cette œuvre immense, il y a comme une tentative de mettre en image une pensée.

La caméra capte la terre, le ciel dans une avalanche de plans grandioses et filme autant la vie de labeur que l'éveil des consciences.*

Le cinéaste multiplie les scènes inoubliables : les grognements d'Hitler résonnant dans la nuit, les tumultes intérieurs que l'on devine derrière le visage saisissant de Bruno Ganz, l'effondrement de Fani qui déchire la terre de ses mains...

Les acteurs, tous admirables, apportent une intensité remarquable. Valerie Pachner, actrice autrichienne et formée à l'école de théâtre Max Reinhardt de Vienne, est absolument magnifique, Malick s'imposant, une fois de plus, comme un portraitiste de femme exceptionnel.

Poème lyrique et musical insensé.

* Comme toutes les œuvres de Terrence Malick, la production fut homérique. Un tournage de six semaines, mais un montage de plus de deux années pour dépecer des prises monstrueuses de plus d'une demi-heure !

Couverture du Positif de décembre 2019
Couverture du Little White Lies de janvier-février 2020
© Niall Grant