Menu Fermer

"Un amour infini" ("Bounce")

titre original "Bounce"
année de production 2000
réalisation Don Roos
scénario Don Roos
interprétation Ben Affleck, Gwyneth Paltrow, Jennifer Grey, Natasha Henstridge, Tony Goldwyn
 
rien à voir avec "Un amour infini" ("Endless love"), Franco Zeffirelli, 1981

La critique de Sébastien Miguel

Comédie romantique sur des êtres meurtris par la mort et le deuil. Don Roos affiche une gravité et une retenue qui semblent assez anachroniques dans le cinéma américain. Comédie romantique, certes, mais traitant de thèmes douloureux ouvrant la voie à quelques explorations opaques de l’âme humaine.

Le séducteur est attiré par la veuve parce qu’il ressent de la pitié et une profonde culpabilité, là où la jeune femme ne voit que les marques sincères d’une véritable affection. Ambiguïté des sentiments masquant avec peine des souffrances morales plus profondes.

Ben Affleck arrive, pour une fois, à convaincre dans son rôle de playboy en pleine introspection, et Gwyneth Paltrow est lumineuse et d’une grande justesse.

On regrettera, peut-être, un casting un peu trop WASP (et donc peu crédible) avec Tony Goldwyn et Natasha Henstridge, mais les relations entre ce séducteur dévasté et cette mère de famille sont particulièrement bien écrites.

La production de ce type de film étant soumise à des cadences industrielles, on aurait tort de ne voir dans "Bounce" qu’un énième produit standard.