Menu Fermer

"Simple Men"

titre original "Simple Men"
année de production 1992
réalisation Hal Hartley
scénario Hal Hartley
photographie Michael Spiller
interprétation Robert John Burke, Bill Sage, Martin Donovan

La critique de Didier Koch

Hal Hartley use sans doute une fois de trop des mêmes effets qui avaient fait la singularité des deux petits joyaux qu’étaient une "L'incroyable vérité" et "Trust Me", mais le cœur n’y est plus et surtout, il manque à Hartley la radieuse Adrienne Shelly. On a donc droit à de longs dialogues entre les personnages qui dissertent sur leur conception des rapports amoureux. Tout ceci est bavard et surtout n’est pas porté par une histoire forte comme l’étaient les deux premiers opus. On s’ennuie donc gentiment, même si de-ci delà, on tombe sur un petit moment de magie comme Hartley sait les créer. Dommage, car il avait réuni les deux héros masculins anciens amoureux de la belle Adrienne dans les deux précédents épisodes. Après ce passage à vide, peut-être dû à une incapacité à se renouveler, on comprend mieux pourquoi Hartley n’a pas atteint le statut auquel il aurait pu prétendre.

Ouvrage collectif consacré au réalisateur Hal Hartley
Sous la direction de Mathieu Germain
Pour plus d'info : cliquer ici