Menu Fermer

"Pluie d'enfer"

titre original "Hard rain"
année de production 1998
réalisation Mikael Salomon
interprétation Christian Slater, Morgan Freeman, Randy Quaid

Le logo Paramount détourné : cliquer ici.

La critique de Didier Koch

"Pluie d'enfer" de Mikael Salomon, obscur directeur de la photographie danois, n'a pas d'autre ambition que d'offrir le plaisir de voir une petite bande d'acteurs de bonne réputation (Christian Slater, Morgan Freeman) jouer aux gendarmes et aux voleurs dans le décor apocalyptique d'une petite ville (Huntingburg dans l'Indiana) noyée sous les eaux par des pluies diluviennes et sous la menace de la rupture d'un barrage.

Le film tente le pari de marier film catastrophe, thriller et humour. Il réussit plutôt bien ce pari, et c'est peut-être ce trop juste équilibre qui ne lui a pas permis de résoudre son équation financière eu égard au budget de 70 millions de dollars investi par la Paramount.

Les trucages plutôt convaincants sont très dépaysants quoique terrifiants, et quelques très bonnes idées "inondent" le film, comme cette course poursuite en jet ski dans un cimetière. Les acteurs s'en donnent à cœur joie malgré les conditions de tournages qui ont du être pénibles. Les invraisemblances coulent au fil de l'eau, et il ne faut pas y prêter attention pour avoir une chance d'apprécier cette petite série B coûteuse.

Manque sans doute un héros charismatique à la place d'un Christian Slater insipide. C'est sans doute là qu'il faut chercher la faille. Pour leur part, Morgan Freeman et Randy Quaid assurent en vieux routiers solides au poste.

Cet échec cuisant a complètement brisé la carrière de Mikael Salomon à Hollywood, l'obligeant à se replier sur la production télévisuelle.