Menu Fermer

"Obsession fatale"

titre original "Unlawful Entry"
année de production 1992
réalisation Jonathan Kaplan
scénario Lewis Colick
photographie Jamie Anderson
musique James Horner
interprétation Kurt Russell, Ray Liotta, Madeleine Stowe

La critique de Sébastien Miguel pour Plans Américains

Un homme noir abattu par la police. La caméra s'envole et survole le downtown de L.A. écrasé de pollution et de chaleur. La prise de vue s'achève sur une femme en rouge nageant seule dans une immense piscine d'un quartier résidentiel.

Portrait d'une Amérique WASP en perpétuel danger.

Si le voleur déclenchant le cauchemar est un noir menaçant, le mal absolu s'incarnera pourtant sous les traits d'un représentant des forces de l'ordre blanc et névropathe (Liotta, diabolique).

La plus belle femme du monde, l'objet de tous les désirs (Madeleine Stowe, sublime), devra rester cloîtrée, gardée, protégée des turpitudes du monde extérieur.

Un chef-d’œuvre sur la paranoïa démente d'une Amérique se refusant à affronter la réalité et préférant le repli absolu sur elle-même.