Menu Fermer

"My movie project"

titre original "Movie 43"
année de production 2013
réalisation Peter Farrelly (segments "The Pitch", "The Catch", "Truth or dare"),
Brett Ratner (segment "Happy birthday"), Steve Carr (segment "The Proposition"),
Griffin Dunne (segment "Veronica"), Elizabeth Banks (segment "Middleschool date"),
James Duffy (segment "Super hero speed dating"), Steven Brill (segment "iBabe"),
Patrik Forsberg (segment "Tampax"), Will Graham (segment "Homeschooled"),
James Gunn (segment "Beezel"), Rusty Cundieff (segment "Victory's glory"),
Jonathan van Tulleken (segment "Machine kids"), Bob Odenkirk (non crédité)
interprétation Dennis Quaid, Greg Kinnear, Hugh Jackman, Kate Winslet, Liev Schreiber,
Naomi Watts, Chris Pratt, Emma Stone, Richard Gere, Uma Thurman, Gerard Butler

La critique de Sébastien Miguel

Effroyable. Innommable. Pire que "The American poop movie".

Toutes les vedettes hollywoodiennes (Kate Winslet, Noami Watts, Richard Gere…) dans un amas rance et excrémentiel rarement égalé dans le cinéma américain.

Si la vulgarité repoussante écœure, le film dévalue régulièrement l’image de la femme, réduite, la plupart du temps, à un animal sexuel dangereux méritant toutes les humiliations : Watts en mère incestueuse répugnante, Emma Stone revendiquant son goût immodéré pour les rapports sexuels bestiaux, Gere (en Steve Jobs) présentant son nouveau produit greffé sur le corps d’un top model nue…

On notera, en autres horreurs, l’interprétation hallucinante de Dennis Quaid en scénariste cinglé.

À effacer de la mémoire collective au plus vite !