Menu Fermer

"Monsieur Majestyk"

titre original "Mr. Majestyk"
année de production 1974
réalisation Richard Fleischer
scénario Elmore Leonard, d'après son propre roman éponyme
interprétation Charles Bronson, Al Lettieri, Linda Cristal, Paul Koslo

La critique de Sébastien Miguel

Série B, véhicule, film commercial, "Monsieur Majestyk" est pourtant assez supérieur aux œuvrettes de l'époque.

Le postulat (la victoire d'un seul homme face à l'organisation du crime) est ridicule mais parfaitement assumé par une production louvoyant avec brio entre action et dérision. Adaptant son propre roman, Elmore Leonard fait preuve d'une ironie inhabituelle pour ce type de produit.

La décontraction de Charles Bronson, la beauté de Linda Cristal dans un rôle de femme entière, la ringardise de Paul Koslo et l'abattage impressionnant d'Al Lettieri font merveille. Al Lettieri, notamment, est splendide dans une auto-parodie outrancière de son personnage de "Guet-apens". Sa 'collaboration' avec Paul Koslo, décrite avec acuité par Fleischer, est particulièrement réjouissante.

Moviemaker de légende, et capable de bondir d'un genre à l'autre avec un talent sans cesse renouvelé, Richard Fleischer (pourtant en conflit avec Bronson) signe un film à la mise en scène racée, brillante.

Pour les puristes, une série B marquante des années 70 !

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Film-véhicule pour Bronson qui s'oppose à lui seul à l'Organisation et en triomphe. Bonne composition en tueur fou d'Al Lettieri, qui ne percera pas pour autant. Mise en scène efficace de Fleischer.

Références

Lors du générique final de "Taxi driver", dans l'enfer multicolore des rues de New York, on voit clairement la façade d'un cinéma exploitant "Mister Majestyk".

Drexl (Gary Oldman) dans "True romance" : « Ce gamin est un vrai dur ! Marty, tu sais qui nous avons là ? Ce putain de Charles Bronson en personne. C'est bien ça, hein, tu es M. Majestyk ? »

Dans "Kill Bill 2", Michael Madsen décore l'intérieur de son mobil-home avec l'affiche de "Mister Majestyk".