Menu Fermer

"Jungle fever"

Jungle fever

titre original "Jungle fever"
année de production 1991
réalisation Spike Lee
scénario Spike Lee
production Spike Lee
interprétation Wesley Snipes, Annabella Sciorra, Spike Lee, Anthony Quinn, Samuel L. Jackson, John Turturro
récompense Prix du meilleur second rôle pour Samuel L. Jackson au festival de Cannes 1991

Critique extraite de 50 ans de cinéma américain de Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon

Spike Lee traite de nouveau des conflits interraciaux, mais de façon moins violente et provocatrice que dans "Do the right thing". Une famille noire et une famille italienne sont diversement affectées par une liaison (extra-maritale) entre le protagoniste, un architecte noir genre yuppie, et sa secrétaire blanche (leur amour ne résistera pas à la pression des conventions et des préjugés - sociaux autant que raciaux). Comme toujours joyeusement lucide et irrévérent, Lee n'épargne personne et se soucie peu d'être politiquement correct. Le film offre une grande variété de tons, du comique au mélodramatique (l'épisode concernant le frère drogué). La mise en scène est vive, survoltée, souvent virtuose dans l'utilisation de mouvements d'appareil longs et complexes.

Couverture de La revue du cinéma de juillet/août 1991