Menu Fermer

"Dément"

The movie that cuts like a razor

titre original "Alone in the dark"
année de production 1982
réalisation Jack Sholder
scénario Jack Sholder
maquillage Tom Savini
interprétation Jack Palance, Martin Landau, Donald Pleasence

La critique de Pierre

"Dément" est un thriller qui jouit d'une excellente réputation, et ce, pour plusieurs raisons :
- c'est le premier film de Jack Sholder ("Freddy 2" - "maintenant vous êtes tous mes enfants", "je vais t'aider moi connard"- mais aussi et surtout "Hidden") ;
- l'histoire est excitante : une bande de fous psychopathes s'échappe de l'asile à la faveur d'une panne d'électricité dans toute la ville, et vont  terroriser leur nouveau médecin et sa famille ;
- surtout, un méga casting : Donald Pleasence dans le rôle du chef de l'asile (que j'aime cet acteur !), Jack Palance et Martin Landau dans le rôle des fous (Palance est un ancien militaire et Landau un dingue de dieu), Looping de "L'agence tout risque" dans le rôle du médecin victime. Notons d'ailleurs que la jaquette du DVD est mensongère, car Landau n'est pas comme ça dans le film - vieux et classe - mais entre deux âges et joue le rôle d'un guedin total.

Au final, la déception est hélas au rendez-vous. Comme dans les mauvais thriller, c'est looooooooooong à se mettre en place (alors qu'on a vite compris le truc). La famille du médecin, sa sœur, sa femme, on n'en a vraiment rien à carrer. La plupart des meurtres ont lieu hors champ, donc pas vraiment d'émotions fortes de ce côté. Il y a bien un ou deux twists, mais bon, on est très, très loin d'être traumatisé. Dans les 20 dernières minutes, on en arrive - enfin ! - à une espèce de remake d'"Assaut", mais en beaucoup, beaucoup moins bien. Et surtout jamais effrayant.

Au bout du compte, sachez donc qu'on s'en passe très bien.