Menu Fermer

"Business oblige"

Climbing the corporate ladder can be murder.

titre original "A shock to the system"
année de production 1990
réalisation Jan Egleson
scénario Andrew Klavan, d'après le roman éponyme de Simon Brett (1984)
interprétation Michael Caine, Elizabeth McGovern, Swoosie Kurtz, Will Patton

La critique de Sébastien Miguel

Réalisation brillante de Jan Egleson, diabolique scénario d’Andrew Klavan finement adapté de l’anglais Simon Brett.

Devant les bénéfices des entreprises, le facteur humain semble bien négligeable pour les cyniques dirigeants. Mais les mutants ne sont pas si amorphes et hébétés. Certains peuvent même se transformer en sociopathes dangereux.

Entouré de seconds rôles brillants - Will Patton, une délectable Swoosie Kurtz et une Elizabeth McGovern toujours aussi belle et vulnérable -, Michael Caine explose. Incapable de contrôler son hybris, son personnage est imprévisible, instable et finalement terrifiant. Le brusque fou rire en gros plan lors de l’annonce du décès de sa femme, les scènes où il mime des gestes bizarres de prestidigitation… Tout cela est admirable. L’un des plus grands rôles de ‘Maurice Micklewhite’ (idéalement doublé par Dominique Paturel).

La satire est drôle, cruelle, impitoyable. A l’image nos sociétés ?

Un très grand film méconnu.