Menu Fermer

"Beautiful girls"

titre original "Beautiful girls"
année de production 1996
réalisation Ted Demme
interprétation Timothy Hutton, Matt Dillon, Natalie Portman, Noah Emmerich, Mira Sorvino,
Uma Thurman, David Arquette

La critique de Didier Koch

Ted Demme est le frère trop tôt disparu (1963-2002) de Jonathan Demme ("Le silence des agneaux", "Philadelphia").

En 1996, il réalise cette jolie comédie romantique qui a pour particularité de réunir une bonne partie des valeurs sûres des années de ce début de XXIe siècle, notamment une toute jeune Natalie Portman qui, pour sa troisième apparition à l'écran après "Léon" de Luc Besson (1994), fait montre d'un aplomb qui, au-delà de Timothy Hutton, déstabilisera le spectateur qui peut voir en cette prestation tout en nuances la graine d'une future grande actrice.

Ted Demme est alors trentenaire, et son film s'intéresse à cet âge de la vie où les choix qui se profilent sont souvent douloureux, tant il est parfois dur de renoncer à certains de ses rêves sans avoir l'impression de renier complètement l'adolescent que l'on a été.

C'est à l'occasion du retour de Willie Conway (Timothy Hutton) dans son village pour la fête de son lycée que les destins vont se confronter, chacun faisant le point de sa jeune vie d'adulte. Les comportements insouciants conservés par certains comme Tommy Rowland dit "Birdman" (Matt Dillon), autrefois tombeur du lycée et resté dragueur invétéré, ne sont pas sans conséquence, et il va falloir désormais à chacun faire un choix pour ne pas figer d'autres dans l'attente.

Tout ceci a certes déjà été vu et semble parfois un peu convenu, mais Ted Demme filme avec amour et délicatesse ses acteurs qui le lui rendent bien, étant tous au diapason de ces retrouvailles nostalgiques.

Ted Demme un réalisateur qu'il aurait été intéressant de suivre dans son évolution.