Menu Fermer

"21 grammes"

titre original "21 grams"
année de production 2003
réalisation Alejandro G. Iñárritu
photographie Rodrigo Prieto
montage Stephen Mirrione
musique Gustavo Santaolalla
interprétation Sean Penn, Naomi Watts, Benicio Del Toro, Charlotte Gainsbourg
 
récompense Coupe Volpi pour Sean Penn au festival international du film de Venise 2003

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (devise "Shadok") Parce qu'en faisant simple, l'intrigue de ce film ne serait, somme toute, qu'un banal thriller, voire un mélodrame psychologique. En faisant compliqué - c'est-à-dire en refusant toute narration chronologique -, le réalisateur amène le spectateur à se trouver dans la situation privilégiée de pouvoir suivre, dans un même temps, trois destinées parallèles.

Dans un montage chaotique, caméra à l'épaule, il filme dans l'urgence des relations émotionnelles qui isolent d'abord ses personnages (chacun s'est vu attribuer une dominante chromatique) avant de les amener à coexister lorsque les pièces du puzzle se sont mises en place, chacun étant interdépendant d'un autre.

Ceci demande un effort d'attention largement récompensé par l'intérêt que suscite ce film emporté par une énergie hors du commun, les comédiens, tous parfaits, étant bien sûr à l'unisson de cette réussite.

Quant aux "21 grammes" du titre, ce serait le poids de l'âme lorsqu'elle quitte le corps à l'instant de la mort.

Couverture du American Cinematographer de décembre 2003