Menu Fermer

"Loving"

titre original "Loving"
année de production 1970
réalisation Irvin Kershner
photographie Gordon Willis
interprétation George Segal, Eva Marie Saint

Critique extraite de 50 ans de cinéma américain de Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon

Description douce-amère de la vie d'un couple. Désillusion, fragilité : l'envers du rêve américain. Le chef-d'œuvre d'Irvin Kershner.

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Venu de la télévision comme la grande majorité des cinéastes américains apparus à la fin des années 1950, Irvin Kershner est demeuré pendant longtemps, contrairement à ses collègues, hors les genres, pour réaliser des œuvres intimistes mêlées d'ironie et de désenchantement, dont "Loving" reste le meilleur exemple. Structuré sur une série de fragments, que le recentrage permanent sur le protagoniste additionne comme les pièces d'un puzzle, "Loving" est en effet l'étude - drôle, amère et sensible, quoique dans un style détaché - du désarroi d'un individu appartenant à la classe moyenne qui, décalé, déphasé, à l'instar de tous les personnages du cinéaste, ne parvient pas à rompre d'une manière ou d'une autre avec son milieu, contrairement à ce qui se passait alors dans les films américains ayant pour sujet la faillite de l'American way of life.