Menu Fermer

"La vie rêvée de Walter Mitty"

titre original "The secret life of Walter Mitty"
année de production 2013
réalisation Ben Stiller
interprétation Ben Stiller, Shirley MacLaine, Sean Penn

La critique de Didier Koch

"La vie rêvée de Walter Mitty" est typiquement ce que l'on nomme un feel good movie, comme notre période de crise prolongée aime à en produire pour nous faire oublier, deux heures durant, les soucis qui assaillent la planète, notre pouvoir d'achat, nos retraites, notre vivre ensemble...

Quel meilleur remède que de faire comme Walter Mitty qui s'immerge, à fréquence régulière et n'importe où, dans des rêves qui le transportent loin des préoccupations quotidiennes. Mais comme tous les doux rêveurs, il est entouré d'une majorité de gens aux pieds bien plantés dans le sol, et son étourderie joue souvent des tours pendables à Walter qui, approchant la cinquantaine, est toujours célibataire.

Quand Life, le célèbre journal pour lequel il travaille comme chef du service des négatifs, abandonne sa version papier pour se consacrer uniquement au Net (un clin d'œil au progrès qui écrase tout sur son passage), Walter, qui a en charge la responsabilité de la dernière couverture papier du journal, doit absolument retrouver la photo envoyée par le reporter vedette Sean O'Connell (Sean Penn) qui a disparu de son laboratoire. Est venue alors pour Walter, tel Forrest Gump, l'heure de se confronter au vaste monde et de vivre enfin toutes ses aventures fantasmées.

Ben Stiller, désormais réalisateur/acteur confirmé, maîtrise son sujet grâce à un sens du rythme jamais pris en défaut, de remarquables images et un rôle taillé sur mesure pour lui-même. Il faut préciser que Walter Mitty est un héros né de l'imagination de l'écrivain James Thurber en 1939, déjà adapté au cinéma en 1947 par Norman Z. McLeod avec Danny Kaye dans le rôle-titre.

Il ne faut pas attendre plus de Walter Mitty que ce qu'il a à donner et qui est clairement affiché dans le titre du film. Le contrat est rempli.