Menu Fermer

John Grisham et le cinéma américain des années 90-2000

Sitôt parus, sitôt portés à l'écran

De nombreux romans judiciaires de l'écrivain et avocat américain John Ray Grisham (1955-) ont fait l'objet d'une adaptation cinématographique au cours des années 90. Les films racontent tous l'histoire d'un(e) avocat(e).

• Dans "La Firme", d'après le roman éponyme publié en 1991, le héros est un jeune et brillant avocat frais émoulu d'Harvard qui trouve son premier emploi dans un cabinet aux perspectives alléchantes, mais qui travaille en réalité pour le compte de la Mafia.
• Dans "L'Idéaliste", d'après le roman éponyme publié en 1995, le héros est un jeune avocat qui va s'attaquer à une puissante compagnie d'assurances.

• Dans "L'affaire Pélican", d'après le roman éponyme publié en 1992, l'héroïne est une étudiante en droit en possession d'un dossier délicat du point de vue politique.
• Dans "Le Client", d'après le roman éponyme publié en 1993, l'héroïne est l'avocate du dépositaire d'un secret impliquant un procureur candidat aux élections sénatoriales.

• Dans "L'héritage de la haine", d'après le roman publié en 1994, le héros est un jeune avocat chargé de défendre son grand-père coupable de l'assassinat de deux enfants juifs sur ordre du Ku Klux Klan.

• Dans "Le droit de tuer", d'après le roman "Non coupable" publié en 1989, le héros est un jeune avocat qui va devoir combattre les ambitions d'un procureur et des tensions raciales pour défendre un père vengeur.

Il n'y a guère que "L'Associé" (1997) et "La loi du plus faible" (1998) qui n'aient jamais fait, à ce jour, l'objet d'une adaptation cinématographique.

Quant au "The runaway jury" (1996), il devra attendre 2003 pour être porté à l'écran par le réalisateur américain Gary Fleder sous le titre français "Le maître du jeu". Enfin, "Pas de Noël cette année" ("Skipping Christmas"), publié en 2001, sera adapté au cinéma en 2004 par le réalisateur américain Joe Roth sous le titre "Christmas with the Kranks" (titre français : "Un Noël de folie!").

Couverture du Lire de juin 2018
Couverture du Entertainement weekly du 1er avril 1994

L'auteur à 25 millions de dollars finit par parler de "La Firme", "L'affaire Pélican", "Le Client" - et de ses difficultés avec Hollywood.

Site Internet officiel : www.jgrisham.com