Menu Fermer

"I'm Not There"

titre original "I'm Not There"
année de production 2007
réalisation Todd Haynes
scénario Todd Haynes
photographie Edward Lachman
interprétation Cate Blanchett, Christian Bale, Richard Gere, Heath Ledger, Kris Kristofferson (voix), Julianne Moore, Charlotte Gainsbourg
récompenses • Prix spécial du jury au festival international du film de Venise 2007, ex æquo avec "La Graine et le Mulet" (France)
• Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine pour Cate Blanchett au festival international du film de Venise 2007

Extrait de l'article de Régis Dubois "L’histoire du rock racontée à travers les biopics"

On ne présente plus Bob Dylan, le chantre de la contre-culture, héros folk et messie rock – et depuis peu prix Nobel de littérature – qui apporta à la pop music dès 1963 ce qui jusqu’alors lui manquait cruellement : une conscience politique et des textes littéraires. Insaisissable, génial, agaçant, opportuniste… impossible de résumer ce troubadour incorruptible à un seul trait de caractère. C’est la raison pour laquelle l’iconoclaste Todd Haynes décida de faire appel à six acteurs pour l’incarner, parmi lesquels un enfant noir et une femme (incroyable Cate Blanchett dans la peau de la rock star époque 1966). L’idée est plutôt intéressante quand on sait combien Bob le caméléon n’a cessé de changer d’identités, de styles, de religions, etc. tout en s’inventant des vies imaginaires. Sans compter que Dylan méritait mieux qu’une pauvre hagiographie conventionnelle et nunuche. Mais le fait est que l’exercice de style (chaque période évoquée, montée en parallèle avec les autres, est filmée dans un style différent) finit par lasser et passe du coup à côté de la fonction première de tout biopic qui se respecte : nous rendre une personnalité plus humaine. Or ici, on n’en saura pas plus sur Bob Dylan avec ce film, qui n’aura finalement fait que perpétuer les mythes l’entourant (même s’il essaie de capturer l’essence de son personnage). Et on en sort du coup quelque peu frustré.

Couverture du American Cinematographer de novembre 2007