Menu Fermer

"Gladiator"

titre original "Gladiator"
année de production 2000
réalisation Ridley Scott
photographie John Mathieson
montage Pietro Scalia
costumes Janty Yates
interprétation Russell Crowe, Joaquin Phoenix, Derek Jacobi, David Hemmings
 
récompenses • Oscar du meilleur film
• Oscar du meilleur acteur pour Russell Crowe
• Oscar du meilleur mixage sonore
• Oscar des meilleurs effets visuels
• Oscar de la meilleure création de costumes

Les logos Universal et Dreamworks détournés : cliquer ici.

Critique extraite du Guide des films de Jean Tulard

Résurrection du péplum ? En réalité, film à grand spectacle, inspiré du tableau "Police verso", d'un peintre pompier français, Gérôme.

Décors monumentaux, images numériques, tigres aux crocs acérés font de "Gladiator" l'un des films les plus spectaculaires du 7ème art. On évoquera à son propos "Le signe de la croix" et "Spartacus" plutôt que "Cléopâtre" de Mankiewicz.

On constatera que Ridley Scott excelle à montrer chez l'homme la machine à tuer, qu'ils soient officiers de l'armée napoléonienne, tueurs à gages ou, comme ici, gladiateurs. Aux épées des "Duellistes" répondent les glaives de "Gladiator".

Ce film plein de cruautés est pourtant en deçà de la réalité historique. Il faut relire dans la collection "Bouquins" l'histoire auguste pour y découvrir les extravagances de Commode, y compris dans le domaine culinaire - il se fit servir sur un plateau d'argent deux nains difformes nappés de moutarde. On rêve à ce que, libérés des contraintes de la censure, auraient tiré de ce personnage le De Mille du "Signe de la croix" ou le Blasetti de "La couronne de fer".